COUP DE PROJECTEUR SUR... KOREDE BELLO, LE PRINCE AFRICAIN DE LA MUSIQUE


Né en 1996 dans l'immensité urbaine et croissante qu'est la ville de Lagos (Nigéria), Korede Bello a vite fait d'être stimulé de toutes parts. Il s'intéresse très tôt à la musique et la danse, il apprend même tout seul à jouer divers instruments. A 6 ans, il crée un groupe avec un de ses amis et compose sa première chanson. La suite va de soit... Dès l'âge de 7 ans, il commence à faire des scènes sous le nom de African Prince (Prince Africain). Il participe à des compétitions où il représente son école avec brio.

A 13 ans son choix est fait : il va faire une carrière dans la musique et le spectacle. Il se produit alors dans différents événements locaux, il enregistre dans des petits studios, et il réussit à susciter un engouement. Ses parents le soutiennent autant qu'il peuvent. Son père lui a offert sa première guitare.


De fil en aiguille, arrive le jour où il est présenté à la haute sphère du showbusiness alors qu'il n'a pas encore 18 ans. Don Jazzy, le « boss » de Mavin Records la maison de production la plus côtée du moment au Nigéria, est impressioné par son jeune talent. Et Korede Bello signe son premier contrat.

Aussi rapidement qu'évolue la ville de Lagos, et le Nigéria en général, la carrière de Korede Bello connaît une belle ascension. On peut sentir la raisonnance avec son nom Korede qui signifie "l'annonce d'une bonne récolte" en yoruba.

Son premier tube « African Princess » sorti a ses 18 ans en février 2014, le fait connaître dans tout le pays.

Clip sur la pochette pour découvrir le son sur youtube.

Mais c'est en collaborant avec ses aînés et grandes stars de la scène musicale tels que Tiwa Savage, Dr Sid, D'Prince, Dija qu'il est découvert à l'échelle continentale. Les video clips « Dorobucci » et « Adaobi » (sortis en mai 2014) l'ont littéralement propulsé sur la scène internationale. Son clin d'oeil dans la vidéo Dorobucci a convaincu son fan club de tripler de volume en l'espace de quelques mois.


Ne cachant pas son amour pour Dieu, s'en est suivi son deuxième single à succès « Godwin » (sortie en janvier 2015), un titre aux paroles de gospel posées sur de la musique pop africaine.


Son avant-dernier video clip « Mungo Park », sorti en mai 2016 dernier, le dessine sous les traits d'un élève provocateur qui n'hésite pas à dire ce qu'il pense à ses professeurs et même au principal du lycée, interprété par Don Jazzy. Il passe l'ensemble de la vidéo à courir avec un grand sourir nargueur aux lèvres, pursuivi par les professeurs en colère. Quand on sait qu'une partie du public critique la place de la religion dans sa musique, ou avance des doutes sur son âge, ou encore sur son niveau scolaire... On pourrait penser que ce titre est comme un pied de nez fait à tous ses détracteurs. Korede Bello laisse parler les gens et continue sa route à toute allure, telle une étoile filante. Mais dans la vidéo, la seule personne à pouvoir l'arrêter c'est Don Jazzy, le boss !!


Dans son dernier vidéo clip sorti dans la même foulée, « One and Only », il est mis en valeur dans une belle tenue traditionnelle, entouré de danseurs, il est l'ambianceur d'un mariage, celui qui apporte, attire les bonnes grâce pour bénir les nouveaux mariés. Rien de mieux pour convaincre le public sur son charisme naturel.

On espère juste qu'il va être guidé dignement dans sa carrière.

On te laisse admirer l'African Prince en action.


Toi aussi tu peux le suivre sur sa page facebook : Korede Bello.


Reste connecté et découvre plein d'autres artistes d'origine africaine avec la page facebook P1MAfrik Jeunes Talents.

Mots-clés :

P1Mafrik Jeunes Talents

Toujours plus d'articles pour découvrir les jeunes artistes africains.

Déposer un article pour faire découvrir un artiste, une danse, une association culturelle de jeunes étudiants africains...

Dernières publications