COUP DE PROJECTEUR SUR MOJ, JEUNE COMPOSITEUR AUX MULTIPLES UNIVERS


Moj est un jeune londonien passioné de musique. Il naît à Kinshasa (en République Démocratique du Congo) en 1991. A 1 an, il s'installe à Londres avec ses parents. Inévitablement il baigne dans un flot de musiques, de sonorités d'une grande diversité.

Pour 1 Meilleure Afrique l'a rencontré lors du programme déchange culturel Crossfader, organisé par l'ONG Culteco. Pour sa deuxième édition, le programme Crossfader s'est déroulé à Madrid (Espagne) du 1er au 12 septembre 2015. Le programme réunissait des jeunes passionés d'art londoniens et madrilens. Pour 1 Meilleure Afrique a fait en sorte que deux membres de l'association française FAR enrichissent l'aventure. Notre protégé Karim irt, jeune rappeur marocain vivant à Madrid, était également de la partie.

C'est donc dans une ambiance à « L'auberge espagnole », dans un bouillon de cultures urbaine espagnole, anglaise et française, qu'une dizaine de jeunes âgés entre 18 et 25 ans ont fait connaisance. Le but du programme étant de composer une chanson et tourner un vidéo clip, les attentes se portent très vite sur ceux qui ont les compétences et la créativité. C'est là que Mojo intervient : pour composer la base, la base instrumentale grâce à sa précieuse table de mixage et ses différents programmes d'édition sur ordinateur.


Photo : participants au programme déchange culturel Crossfader (Madrid, septembre 2015)


Moj est un jeune homme discret, réservé. Sur la photo ci-dessus, il porte des dreadlocks et une casquette rouge, son regard est ailleurs comme souvent. Il est dans le groupe, sans être là. Il semble avoir les pieds sur terre mais la tête dans la lune. Ceci dit, il répond toujours par le sourir. Et c'est peut-être cette capacité naturelle à cultiver son univers qui le rend si productif, si créatif. On peut lui demander de composer une musique la veille pour le lendemain, et même si il doit y passer la nuit, il ne vous décevra pas. Tu veux un genre de musique techno, hip hop, house africaine, coupé-décalé ??? Moj évolue dans des environnements si variés qu'il est riche en sons et pratiques.


Ce n'est qu'une fois rentré à Londres, juste après le programme Crossfader, que Moj découvre le travail de Pour 1 Meilleure Afrique sur internet.


" J'ai longtemps cherché une page comme la votre. C'est comme un rêve devenu réalité , je suis vraiment intéressé par tout ".


Un jeune homme de 24 ans était heureux de découvrir une association qui fait découvrir la diversité culturelle de l'Afrique au jeune public !! La vérité est qu'ils ne sont pas nombreux à exprimer les choses ainsi, mais il en va de soi que les jeunes, issus de l'immigration et vivant en occident, sont dans dans une réelle quête d'identité. Et alors, la source (les origines) peut devenir une solution ? Après cette révélation, Moj a confié qu'il crée des logos et s'amuse souvent à faire des manipulations sur photoshop...

Il n'en fallait pas plus pour nous convaincre que dans sa tête, de nombreux univers cohabitent, dansent et captent toute son attention.

Découvre sur cette vidéo une de ses collaborations.

Découvre aussi sur Soundcloud une de ses dernières compositions et n'hésite pas à lui proposer une collaboration : Simba Ye



Reste connecté et découvre plein d'autres artistes d'origine africaine avec la page facebook P1MAfrik Jeunes Talents.

P1Mafrik Jeunes Talents

Toujours plus d'articles pour découvrir les jeunes artistes africains.

Déposer un article pour faire découvrir un artiste, une danse, une association culturelle de jeunes étudiants africains...

Dernières publications